thACrEw's blOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 15 janvier 2008

haut-debit.gouv.fr : le site fantôme

haut-debit.gouv.fr : le portail du retour vers le passé

Source : DegroupNews le 14/01/2008

Le portail gouvernemental haut-debit.gouv.fr partait d'une bonne idée. Il devait s'agir de regrouper des ressources liées au haut débit, notamment un glossaire expliquant un peu les nouvelles technologies et des liens vers des musées, journaux TV diffusés sur Internet etc...

Mais le point où le site peut poser de légers problèmes concerne sa fréquence de mise à jour. En effet, en visitant un peu les diverses rubriques, on s'aperçoit rapidement que le contenu n'est plus actualisé depuis 6 bonnes années et des appuis incessants sur la touche F5 n'y changent rien (sauf peut-être pour les rares internautes qui n'ont pas vidé leur cache depuis 2002).

Site haut-debit.gouv.fr
Page d'accueil du site haut-debit.gouv.fr

En avant pour une petite visite guidée vers ce qu'on pourrait appeler « le petit musée de la préhistoire du haut débit ». Si vous aimez plonger dans la nostalgie, ce site est fait pour vous !

Quand on s'aventure sur la définition de l'ADSL dans le glossaire, on peut lire tout à fait sérieusement que le débit est actuellement « compris entre 128 Kb/s et 1024 Kb/s selon les offres » mais également que 73,5 % de la population est éligible à l'ADSL. Bien sûr, il n'est pas question de dégroupage ou de triple play, ces choses n'existent pas encore dans l'espace-temps du site.

Site haut-debit.gouv.fr - Article ADSL
Article sur l'ADSL sur le site haut-debit.gouv.fr

Au niveau des ressources, le site propose des liens vers des sites d'information, des musées mais il est amusant de noter que 75 % de ces liens aboutissent vers des erreurs 404 vu que les sites cibles ont dû effectuer des bonnes dizaines de mises à jour de leurs URL depuis ces six longues années. Certains sites n'existent même plus comme telecomville.org.

Mais ce qui est très amusant est surtout les différentes études d'époque que l'on peut trouver et notamment celle intitulée « Haut débit, mobile : quelle desserte des territoires » où on peut lire « selon de nombreuses études, l’accès à Internet se fera encore, à horizon 2005 et pour la majorité des foyers, par le réseau téléphonique commuté. »

Bref, si vous voulez vous offrir un voyage dans le temps, où l'ADSL est encore considéré comme un luxe urbain, où l'avenir passe par le RTC illimité, où AOL existe et représente le succès, il suffit d'aller par ici.

mardi 15 mai 2007

PUBLICITE Bis

Nouveau support de pub qui correspond au sujet en question, une mine d'information...