Y en a qui peuvent sabrer le champagne à mon avis, comme quoi y a des boites qui marchent encore en france :)

Sumit aurait mis le paquet : 800 millions d'euros !

Le succès du site vente-privée.com ne se dément pas. Y compris chez les investisseurs. D’après le Figaro, Sumit, un fond américain, a décidé de participer au capital du spécialiste français du déstockage en ligne à hauteur de 20%. Le montant, non révélé, pourrait avoisiner les 800 millions d’euros. Le site français et ses coactionnaires de longue date conservent tout de même 80% du capital.

Summit a vraiment dépensé sans compter. Car la jeune entreprise, du haut de ses six ans, table cette année sur un chiffre d’affaire de 350 millions d’euros. Forte de ses 600 employés et d'un recrutement moyen de 20 personnes par mois, l’entreprise de Jacques-Antoine Granjon garde une confortable avance sur ses concurrents.

Leader sur un marché dont il revendique la paternité, vente-privée est souvent copié (24h00.com, la galerie-du-net.com, achatVIP.com etc.) mais rarement égalé. "Il s’en crée tous les jours de nouveaux, mais le numéro deux est sûrement loin derrière nous" commente, sûr de lui, Jacques-Antoine Granjon. Ses "40.000 commandes par jour" parlent sans doute pour lui.

L’entrée du fond américain devrait soutenir vente-privée dans sa volonté d’internationaliser son activité. Après s’être implantée en Allemagne et en Espagne, la firme prévoit de s’étendre en Italie dès l’an prochain. "Ce sont les premiers pas d’un développement européen" confirme Christian Strain, représentant de Sumit.

L’avenir semble donc se présenter sous des auspices économiques radieux. Même si fin mai, achatVIP.com, le ‘lointain numéro deux’ a légèrement entravé ce déploiement. Ce dernier s’est installé sur le territoire britannique, précédant de peu le numéro un français.

Source : silicon.fr