NEW YORK (AFP) - 26/07/2007 17h49

Oscar le Chat

Le petit chat Oscar, photographié le 26 juillet 2007

Quand les employés d'une maison de retraite de l'Etat américain de Rhode Island ont recueilli le petit chat Oscar, ils étaient loin d'imaginer que ce dernier leur indiquerait, avec une fiabilité jamais démentie, le prochain patient qui passerait de vie à trépas.

L'animal, âgé de deux ans, qui contrairement à ce qu'on aurait pu imaginer n'est pas noir mais tigré et blanc, a été adopté par le personnel d'une unité de soins gériatriques de la ville de Providence (nord-est).

Il a aussitôt révélé une tendance plutôt morbide à déceler quel patient serait le prochain à s'éteindre.

Selon David Dosa, gériatre à l'hôpital Rhode Island de Providence, Oscar fait des rondes régulières, observe les patients, les renifle avant de passer son chemin ou de s'installer pour un dernier câlin.

Ses prévisions se sont révélées jusqu'à présent si exactes que dès qu'il se blottit contre un patient, les soignants contactent les proches et éventuellement un représentant religieux pour accourir au chevet du prochain défunt.

"Personne ne meurt au troisième étage sans avoir reçu la visite d'Oscar", écrit M. Dosa dans le New England Journal of Medicine.

"Sa seule présence au chevet d'un patient est perçue par les médecins et les soignants comme un indicateur quasi certain d'un décès imminent, ce qui permet au personnel d'avertir les familles de façon adéquate", a-t-il ajouté.

"Jusqu'ici, il a supervisé la mort de plus de 25 pensionnaires", a affirmé David Dosa, qui a précisé de ne pas pouvoir fournir d'explication aux dons divinatoires du chat.

Du côté des patients, il ne semble pas que les pouvoirs prophétiques de leur compagnon à quatre pattes n'aient été encore décelés.