thACrEw's blOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 10 octobre 2007

[Etats-Unis] - il essaye d'obtenir du liquide contre un faux billet d'un million de dollars

WASHINGTON (AFP) - 10/10/2007 07h18

dollars

Un individu a été arrêté dans un supermarché de Pittsburgh, en Pennsylvanie, après avoir tenté de se débarrasser d'un faux billet d'un million de dollars et d'obtenir du liquide contre cette contrefaçon, a annoncé la police de la ville.

"Il s'est présenté samedi soir au comptoir des services à la clientèle du supermarché pour demander du change sur un billet d'un million de dollars et il s'est énervé quand cela lui a été évidemment refusé", a déclaré mardi Diane Richard, porte-parole du bureau de police de Pittsburgh.

Aux Etats-Unis, les billets de un million de dollars n'existent pas, la plus haute coupure étant celle de 100 dollars. "C'était un faux billet avec six zéros", a confirmé la porte-parole.

L'individu, très en colère, a alors cassé une machine de transfert de fonds du supermarché et saisi un pistolet scanner de caissière. Il a été arrêté et incarcéré, inculpé de faux et usage de faux.

dimanche 29 juillet 2007

Le petit chat n'est pas mort... mais il sait qui va mourir

NEW YORK (AFP) - 26/07/2007 17h49

Oscar le Chat

Le petit chat Oscar, photographié le 26 juillet 2007

Quand les employés d'une maison de retraite de l'Etat américain de Rhode Island ont recueilli le petit chat Oscar, ils étaient loin d'imaginer que ce dernier leur indiquerait, avec une fiabilité jamais démentie, le prochain patient qui passerait de vie à trépas.

L'animal, âgé de deux ans, qui contrairement à ce qu'on aurait pu imaginer n'est pas noir mais tigré et blanc, a été adopté par le personnel d'une unité de soins gériatriques de la ville de Providence (nord-est).

Il a aussitôt révélé une tendance plutôt morbide à déceler quel patient serait le prochain à s'éteindre.

Selon David Dosa, gériatre à l'hôpital Rhode Island de Providence, Oscar fait des rondes régulières, observe les patients, les renifle avant de passer son chemin ou de s'installer pour un dernier câlin.

Ses prévisions se sont révélées jusqu'à présent si exactes que dès qu'il se blottit contre un patient, les soignants contactent les proches et éventuellement un représentant religieux pour accourir au chevet du prochain défunt.

"Personne ne meurt au troisième étage sans avoir reçu la visite d'Oscar", écrit M. Dosa dans le New England Journal of Medicine.

"Sa seule présence au chevet d'un patient est perçue par les médecins et les soignants comme un indicateur quasi certain d'un décès imminent, ce qui permet au personnel d'avertir les familles de façon adéquate", a-t-il ajouté.

"Jusqu'ici, il a supervisé la mort de plus de 25 pensionnaires", a affirmé David Dosa, qui a précisé de ne pas pouvoir fournir d'explication aux dons divinatoires du chat.

Du côté des patients, il ne semble pas que les pouvoirs prophétiques de leur compagnon à quatre pattes n'aient été encore décelés.

vendredi 27 juillet 2007

Les salariés américains perdent volontairement du temps au travail

WASHINGTON (AFP) - 26/07/2007 19h11

Les salariés américains qui s'ennuient au travail ou ne sont pas suffisamment occupés passent 20% de leur temps à faire autre chose ou à rester oisifs, selon une étude du site Salary.com.

Selon une enquête réalisée auprès de plus de 2.057 salariés, six employés sur dix reconnaissent gaspiller 1,7 heure en moyenne sur une journée typique de 8,5 heures.

Plus d'un tiers d'entre eux (34,7%) passent du temps sur l'internet, 20,3% discutent avec leurs collègues, 17% font leurs propres affaires et 6,5% passent des coups de fils personnels. Un peu moins de 6% en profitent pour prendre de longues pauses.

Ces salariés perdent du temps au travail d'abord parce qu'ils s'y ennuient (17%) et parce qu'ils "trouvent les heures trop longues" (13,9%) mais aussi parce qu'ils se trouvent mal payés (11,8%).

Cette enquête menée pour la troisième année consécutive montre toutefois une baisse de 20% du temps perdu. En 2005, les employés gaspillaient 2,09 heures par jour.

... hummm, VINCOR serait-il ricain? ;p lol

jeudi 12 juillet 2007

Un conducteur ivre rentre chez lui avec un cadavre dans son pare-brise

CHICAGO (AFP) - 10/07/2007 17h42

Policier US

Un policier américain

Un conducteur ivre est rentré chez lui avec le corps d'un homme incrusté dans son pare-brise et a attendu six heures après l'accident avant d'alerter la police, a annoncé mardi la police.

La police n'a pas précisé si la victime est morte au moment de l'impact ou au cours des heures passées dans le garage du conducteur de 41 ans dans la ville de Green Bay, dans le Wisconsin (nord).

Elle n'a pas été non plus en mesure d'expliquer ce qu'a fait le conducteur ivre entre le moment où il a renversé deux personnes qui se promenaient dimanche soir vers minuit et le moment où il a appelé la police lundi matin pour dire qu'il pensait avoir été impliqué dans un accident de circulation.

La victime âgée de cinquante ans était toujours coincée dans le pare-brise à l'arrivée de la police. Sa mort a été prononcée sur les lieux.

La femme de 41 ans avec laquelle l'homme se promenait dimanche soir a été découverte rapidement et emmenée à l'hôpital peu de temps après l'accident. Elle se trouvait toujours dans un état critique mardi, selon la police.

Steven Warrichaiet a été arrêté pour conduite en état d'ivresse, délit de fuite après un accident ayant entraîné la mort et dissimulation de cadavre.

lundi 9 juillet 2007

Les Américains sont-ils stupides ? ... Réponse ci-dessous ...

Le maillon faible !

Dommage il n'était pas loin du million ! :D

jeudi 14 juin 2007

Etats-Unis: 54 millions de dollars réclamés pour un pantalon perdu

WASHINGTON (AFP) - 13/06/2007 12h26

dollars

Un juge américain a engagé une procédure judiciaire contre une teinturerie tenue par des immigrés sud-coréens qu'il accuse d'avoir perdu un de ses pantalons et à qui il réclame 54 millions de dollars à titre de dédommagement.

Roy Pearson, un juge administratif à Washington, affirme que la teinturerie Custom Cleaners, tenue par Jin et Soo Chung et leur fils, a perdu son pantalon gris à rayures bleues et rouges et l'a induit en erreur avec un panneau proclamant "satisfaction garantie", a rapporté la chaîne de télévision américaine ABC News.

Les teinturiers devront lui verser 54 millions de dollars, a-t-il calculé en se basant sur les lois relatives à la protection des consommateurs de la ville de Washington, soit 1.500 dollars de pénalités pour chacun des jours pendant lesquels les teinturiers ont continué à afficher leur panneau. L'affaire dure depuis deux ans.